2 Dans Voyage

Travel Guide : Cuba – Vinales et Trinidad

Je vous raconte le début de mon séjour cubain dans les villes de Vinales et Trinidad

Aujourd’hui je voulais vous raconter le début de mon séjour cubain et vous présenter nos deux premiers stops : Vinales et Trinidad.

Vinales

Après une nuit passée à La Havane, nous avons pris la route pour Vinales dès le lendemain matin. Après 2h30 de route dans une américaine très belle mais assez inconfortable, nous voilà arrivées au milieu des mogotes, de grandes montagnes verdoyantes arrondies. Le changement de décor est assez impressionnant et le paysage absolument exceptionnel. On comprend vite pourquoi la ville a été classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco.

Notre chauffeur nous dépose dans une casa qu’il connait et qui était absolument horrible. Nous avons donc décidé de tenter le coup dans l’une de celle du routard et c’est ainsi que nous sommes arrivées chez Judi y Emilio. C’est de loin la plus belle casa que nous ayons eu durant tout ce séjour. Les hôtes sont absolument adorables et la vue de leur terrasse est plus que magnifique. J’aurais pu y rester assise des heures à simplement contempler les mogotes. Elle est à proximité de la rue principale mais suffisamment éloignée pour que ce soit le calme total.

Après une petite collation, nous décidons d’aller faire la fameuse balade à cheval dans les mogotes. Nous sommes passées directement par la casa qui dispose de plusieurs chevaux dans leur ferme. En quelques heures, nous avons pu nous imprégner du silence complet des mogotes, visiter une plantation de café et surtout (ce que j’attendais le plus) visiter une ferme de tabac. Il faut savoir que c’est dans cette région que se situe la majeure partie des plantations de tabac de Cuba. On nous a expliqué comment le tabac est produit, cueilli, conservé et comment il est ensuite roulé pour créer un cigare. On nous offre un cigare à fumer durant la visite et j’avoue que c’est assez particulier. J’ai essayé de faire comme dans les films, avec plein de fumée partout mais c’était juste impossible (#trucageshollywoodiens).

A notre retour, nous avons décidé de manger directement à la casa et quelle bonne idée ! Yudi est une cuisinière incroyable. Elle nous a préparé d’énormes langoustes à déguster avec pleins d’accompagnements. J’en salive encore !

Lors de notre balade à cheval, plusieurs cubains nous ont conseillé de nous rendre au Patio del Decimista le soir même sur la rue principale pour y écouter un groupe de salsa traditionnelle assez populaire dans la ville. L’ambiance était vraiment chaleureuse ! Moi qui ne sait pas danser j’y ai même pris mon premier cours de salsa grâce à un gentil cubain.

Bien que fatiguées, nous avons décidé de suivre nos nouveaux amis locaux dans une boite de nuit qui s’appelle Las Cuevas, au milieu des mogotes. J’avoue que je m’attendais un peu à une arnaque sur le soi-disant lieu. Et bien je reconnais que j’avais tort. Je n’ai jamais rien vu de pareil : une scène avec un bar en plein milieu des montagnes, perdus au milieu de nulle part. C’était juste époustouflant ! D’ailleurs, le lieu devait être bien connu car il y avait autant de touristes que de cubains. Nous n’avons qu’assisté au spectacle qui avait lieu en début de soirée avec danseurs, magiciens, chanteurs…

Nous avons profité à 1000% de la ville de Vinales durant le peu de temps où nous y étions. J’avoue qu’il aurait été plus agréable d’y rester 1 ou 2 jours de plus pour bien profiter du calme de la région. J’ai trouvé que les lieux étaient apaisants et qu’on s’y sentait bien. Si vous souhaitez un lieu zen où déconnecter de tout, c’est là-bas qu’il faut vous rendre.

 

Trinidad

Après notre journée plus que chargée à Vinales, nous repartons dès le lendemain matin pour la ville de Trinidad. C’était le trajet que l’on appréhendais le plus, car le plus long puisqu’il fallait environ 6h30 pour rejoindre la jolie ville colorée. C’était de loin le lieu que j’attendais le plus de tout le périple. J’ai d’ailleurs préféré supprimer certains stops à notre séjour pour pouvoir profiter pleinement de cette ville. Et je n’ai pas été déçue ! Pour moi c’est un passage obligé dans tout séjour à Cuba. Et je n’étais pas la seule du même avis vu le nombre de touristes qui déambulaient dans le centre ville.

Nous avons trouvé une casa grâce à nos amis cubains de la veille à Vinales. Ils nous ont recommandé la casa de Yaquelin qui est une maison coloniale à tout petit prix et très bien placée dans le centre ville. Yaquelin et sa famille nous ont merveilleusement accueilli.

La meilleure façon de visiter Trinidad reste de flâner et se perdre dans les ruelles. Démarrez par la Plaza Mayor qui est le centre historique de la ville où les maisons ont été bien restaurées et baladez-vous tout autour. J’ai passé des heures à explorer toutes ces rues pavées (et bien me perdre aussi).


Nous étions à Trinidad pour le 1er mai qui est également férié à Cuba. Par contre l’ambiance n’est pas du tout la même qu’ici. Après un défilé le matin, les cubains se retrouvent sur la Plaza Santa Ana pour faire la fête. Groupe de musique, DJ, salsa, apéro… on a l’impression d’être dans une fête géante aux couleurs du drapeau cubain.

Pour avoir une vue magnifique de toute la ville, je vous conseille d’aller au Cierro de la Vigia. Pour y accéder, il faut marcher environ 20 mn sur un petit chemin de terre qui monte pas mal. Vous passerez par des quartiers plus pauvres qui n’ont pas été restaurés. Le point de vue là-haut est absolument magnifique puisqu’on a une vue sur la ville d’un côté avec la plage au loin et la vue sur les montagnes de l’autre côté; un vrai bonheur. Par contre, prenez tout de même de bonnes chaussures car j’ai failli me casser la figure à plusieurs reprises avec mes baskets toutes lisses.

Pour ajouter un peu de plage à notre séjour, nous sommes allées à Playa Ancon, une plage très jolie à seulement 20 mn en taxi du centre ville. Il y avait très peu de monde sur la plage ce qui donne l’impression d’être seule au monde. Vous pouvez vous installer sous un parasol en paille et chiller toute l’après-midi.

Nous avons testé plusieurs restaurants dans la ville et mon favori reste le Paladar San José. Il est d’ailleurs victime de son succès puisqu’il y a la queue tous les soirs. Heureusement on vous donne une sorte de bipeur afin que vous puissiez vous baladez ou aller boire un verre en attendant qu’une table se libère. La nourriture est très bonne et les portions sont plus que généreuses. Le seul bémol est que c’est le seul restaurant où nous sommes allées qui ne propose pas de doggy bag pour emporter ses restes.
La Botija est une autre très bonne adresse de la ville, également victime de son succès puisqu’on y fait la queue chaque soir. Encore une fois les portions sont plus que généreuses et le personnel est adorable. La décoration est assez particulière, il faut l’avouer.
Enfin, nous sommes allées au Nueva Era que je ne recommande pas du tout. Les portions sont riquiqui, les tarifs plus élevés qu’ailleurs et la nourriture pas si dingue; donc allez plutôt en face à la Botija.

Si vous voulez sortir, le spot de la ville est la casa de la musica. Il y a des concerts tous les soirs et l’ambiance y est assez conviviale. Nous avons eu la malchance d’avoir la pluie 15 mn après nous y être installées donc nous n’avons pas pu profiter d’un vrai concert de salsa sur place.

Si vous voulez des conseils pour bien préparer votre séjour à Cuba, c’est par ic !
La prochaine étape de ce voyage sera La Havane…

 

Vous devriez également aimer

2 Commentaires

  • Répondre
    Priscille Vigneron
    26 mai 2017 at 17 h 38 min

    hoo year j’ai adorer ton article, merci infiniment !

    • Répondre
      mona
      26 mai 2017 at 18 h 07 min

      Merci Priscille, je suis contente qu’il te plaise ! <3

    Laisser un commentaire !