0 Dans Voyage

Travel Guide : Cuba – quelques conseils pour bien préparer son séjour

Hello hello !
Si vous me suivez sur Instagram, vous avez dû voir toutes les photos que j’ai posté de Cuba il y a peu de temps. Cela faisait un moment que je voulais visiter ce pays et l’occasion s’est enfin présentée. Je pense que le timing était parfait car le mois de mai est considéré comme la basse saison sur l’île et le tourisme de masse commence à se développer là-bas. C’est vrai que c’est un peu la destination de l’année d’après ce que j’entends.
Nous avons passé une semaine, ce qui est assez court pour pleinement profiter du pays mais je trouve que nous avons fait pas mal de choses malgré tout.
Plutôt que vous rédiger un article de 10 km de long, j’ai préféré découper ce séjour en plusieurs posts. Et pour commencer, je voulais vous présenter les points essentiels pour bien préparer votre séjour au pays de la salsa et de la joie de vivre.

Formalités administratives:

Avant de partir, il faudra penser à faire votre carte de tourisme. Vous pouvez soit passer directement par l’ambassade soit utiliser une agence tierce. Nous avons opté cette deuxième option, en passant par Novela Cuba où la carte est à 27€. Vous pouvez vous la faire envoyer par la poste ou l’acheter directement dans leur agence parisienne. Le document vous est donné immédiatement, ce qui est super pratique lorsqu’on s’y prend à la dernière minute.

Avoir une assurance voyage est obligatoire lorsque l’on se rend à Cuba. Elle peut vous être demandée lors de votre arrivée. Vous pouvez obtenir gratuitement une attestation via votre assureur ou votre organisme de cartes de paiement (Visa et MasterCard).

La monnaie: 

Il existe 2 monnaies parallèles à Cuba : le CUP pour les locaux et le CUC pour les étrangers. Nous avons absolument tout payé en CUC de notre côté et il est vraiment très difficile de réussir à payer avec la monnaie locale même si cela est souvent plus avantageux.

Les distributeurs ne sont pas très développés (hormis à la Havane) et les paiements par carte bancaire encore moins. Le moyen le plus simple et le plus économique reste d’apporter du cash à changer sur place car les frais bancaires peuvent vite grimper en retirant régulièrement.

A notre arrivée à l’aéroport, il nous a fallu faire la queue pendant plus de 2h afin de changer de l’argent et ainsi payer notre taxi et notre hébergement. Donc mon conseil pour éviter cette attente insupportable est de changer un peu d’argent directement en France si vous le pouvez. Cela vous permettra de gagner du temps et de l’énergie lors de votre arrivée.

Quasiment tout se négocie à Cuba et dans tous les cas ça ne vous coûte rien d’essayer (en restant dans la limite du raisonnable). Comme dans la majorité des pays, on essaie de vous faire payer bien plus que ce que vous devriez sous prétexte que vous êtes touriste. Demandez conseil à votre casa pour savoir quels sont les tarifs « réels » et vous donner une idée.

Comment se déplacer?

Bus Viazul : nous n’avons pas du tout pris le bus durant notre séjour afin de gagner du temps mais cela reste un bon moyen de voyager dans le pays avec un très bon rapport qualité-prix. Je vous conseille par contre de prendre vos billets à l’avance car ils partent très vite et qu’il n’y a qu’1 ou 2 bus par destination chaque jour.

Taxi collectifs : selon moi, c’est la meilleure option. Ca ne coûte pas spécialement plus cher que le bus et ça vous permet de voyager plus rapidement. Et en plus, échanger avec les chauffeurs de taxi reste l’un de meilleur moyen d’en savoir plus sur le pays. Vu les temps de trajet, ça laisse la place à la discussion ^^
Pour les réserver, il suffit de demander directement à vos casa qui s’en occuperont pour vous.

Location de voiture : après avoir échangé avec quelques touristes qui ont choisi cette option, on s’est rendu compte que c’était assez compliqué. Il faut la réserver en France et les voitures ne sont pas toutes neuves. C’est sûr que ça permet d’avoir une certaine liberté mais ce n’est pas toujours un gain de temps ou d’argent.

A la Havane: il existe tout pleins de moyens de transport pour vous aider à visiter la ville (les pousse-pousse; les coco taxi qui ressemblent à un œuf jaune; les taxis classiques; les vieilles américaines, le bus…)

Où dormir ?

La meilleure façon de découvrir le pays est de dormir directement chez l’habitant, dans leurs casa. Depuis que les cubains ont la possibilité d’héberger des touristes chez eux, ils louent une ou plusieurs chambres dans leur propre maison et augmentent ainsi leurs revenus.

Il y a des casa pour tous les goûts et pour tous les prix. Bien entendu, vous vivrez donc à la cubaine avec des climatiseurs anciens qui font pas mal de bruit, des douches avec peu de pression, pas toujours d’eau chaude…
Cependant, nous avons été à chaque fois accueilli à bras ouverts dans les familles où nous étions et ça a été un vrai plaisir de partager leur quotidien durant quelques jours et d’échanger véritablement avec eux.

Si vous voyagez à deux, il est vraiment très très simple de trouver des casa. Ce que nous avons fait c’est que l’on a demandé directement aux locaux et en suivant celles conseillées par le guide du routard (mais attention car elles sont souvent prises d’assaut). Toutes les casa citées dans les prochains articles étaient entre 25 et 30 CUC.

Quoi ramener de Cuba ?

On ne va pas se mentir, ce n’est clairement pas le pays du shopping. L’artisanat local était loin de me faire rêver (crochet, sacs avec des capsules de cannettes de bière, petites statuettes…)
Par contre les 2 choses véritablement typiques à rapporter de votre périple sont les cigares et le rhum; bien moins chers que chez nous. Pour les cigares vous trouverez là-bas les marques les plus célèbres du monde pour des tarifs plus qu’intéressants.

Sinon vous pouvez également rapporter un souvenir à l’effigie du Che. Ca reste classique et cliché mais c’est bien le principe des souvenirs non?

Quelques conseils :

–  Parler espagnol est un vrai plus ! Beaucoup de cubains ne parlent pas anglais et connaître leur langue permet à la fois de mieux échanger avec eux mais également d’avoir accès aux bons plans et de moins se faire arnaquer.

–  Si vous passez dans les boutiques cubaines, vous réaliserez qu’il n’y a pas grand chose. En effet, le pays est encore sous rationnemente et les cubains ont du mal à se procurer certains produits même basiques. J’avais donc apporter quelques vêtements que je ne portais plus, des produits de beauté et produits bébé à laisser aux habitants. Il m’est arrivé d’être sollicité dans la rue mais j’ai préféré tout laisser aux familles des casa dans lesquelles nous étions.

–  Attention au budget « eau » qui peut monter très vite. Nous ne pensions pas qu’il serait aussi compliqué de trouver de grandes bouteilles d’eau . On s’est donc assez souvent faits avoir en achetant des bouteilles soit dans les casa soit dans des petites boutiques qui les vendait plus cher que la normale.

–  Si vous pensiez pouvoir faire un Facetime avec vos amis pour les faire baver lors de votre séjour et bien c’est loupé. Il y a peu de wifi sur l’île et il ne fonctionne pas très bien. Pour y avoir accès, il faut acheter une carte pour quelques CUC et se rendre sur l’une des places de la ville où il y a une couverture wifi. Elles sont plutôt simples à trouver, vous y verrez une foule de gens en train de pianoter sur leur téléphone !

–  Le lendemain de mon arrivée, je me suis faite casser ma valise par un chauffeur de taxi. J’ai vite réalisé qu’il aurait été beaucoup plus judicieux de voyager avec un sac à dos (de rando) ou bien un sac de sport. Les valises ne sont pas pratiques à transporter et risquent de rentrer moins facilement dans les coffres de taxi.

–  De manière générale, les cubains sont plus que respectueux et sympathiques mais certains d’entre eux, notamment à la Havane, essaieront de profiter de votre gentillesse de touriste pour que vous leur offriez des consommations au bar. Il suffit de décliner gentiment et tout se passe bien 🙂

–  Mon dernier conseil est de télécharger l’application Cuba de Triposo qui vous permettra de vous repérer même en étant hors ligne. Vu la difficulté à se connecter à un réseau wifi là-bas, il vaut mieux avoir une appli qui fonctionne hors connexion.

Voilà pour mes conseils généraux pour bien préparer votre séjour à Cuba. Je vous poste prochainement des articles sur les endroits que nous avons visité.

Vous connaissez Cuba ? Vous en avez pensé quoi?

 

Vous devriez également aimer

Aucun commentaire

Laisser un commentaire !